Faire le buzz pour recruter

Les réseaux sociaux sont-ils un nouvel eldorado pour les recruteurs ?

La plupart des réseaux sociaux se positionnent sur le créneaux juteux des offres d’emploi. Certains comme LinkedIn ont trouvé ainsi un moyen de rentabiliser largement leur réseau social professionnel.

Les entreprises qui recrutent demandent a minima à leur service de la communication de diffuser leurs offres d’emplois gratuitement au milieu de leurs annonces commerciales ou de leurs actualités.

Ce texte partagé instantanément auprès des fans ou des followers se présentent souvent de la même manière : « Nous recherchons un blabla pour notre site de blabla… ». Si leur réseaux n’est pas très étendu, il est peu probable que leur annonce récolte une candidature. En effet, le sujet n’est pas très attractif et n’attire pas forcément le buzz.

Utiliser facebook pour recruter

Mais un kiné a peu être trouvé le « truc » pour recruter dans une situation désespérée ! A savoir sur une profession fortement sollicitée dans un endroit où personne ne souhaiterait a priori travailler ;-). Continuer la lecture de « Faire le buzz pour recruter »

Recruter dans le domaine hospitalier : une gageure

Dans certains secteurs, il est particulièrement difficile de recruter.

C’est le cas du secteur de la santé. Ce secteur emploie 2 millions de personnes.

Environ 1,4 million de professionnels exercent une activité de soins. Infirmiers, aides-soignants et médecins sont les trois premiers métiers représentés.

Globalement, ces professionnels sont très peu touchés par le chômage.

Et lorsqu’on est un hôpital, on utilise tous les moyens disponibles pour faire venir à soit les compétences.

Le centre hospitalier du Haut-Bugey, situé dans les environs d’Oyonnax a décidé d’organiser un trail le 22 juin 2019.

« Cette épreuve est uniquement réservée aux professionnels de santé » précise le directeur de l’établissement.

L’objectif est de mettre en avant les nombreux atouts du territoire pour inciter les soignants à venir travailler et vivre dans le Haut-Bugey.

L’article du Progrès.

 

Les entreprises ont de plus en plus de mal à recruter

StepStone a publié son étude sur le « Recrutement et la Recherche d’emploi 2012/2013 ». Il s’agit d’une étude en ligne menée en Europe dans 7 pays.

Selon l’étude, malgré une hausse du chômage les entreprises ont paradoxalement des difficultés à recruter.

Elles sont confrontées à un nombre insuffisant de CV reçus et à des candidatures pas assez qualifiées.

Depuis 2009, la qualité des candidatures seraient même en déclin selon les recruteurs.

Pour accéder au communiqué de presse :
http://www.stepstone.fr/A-propos-de-StepStone/Espace-Presse/les-entreprises-voudraient-recruter-mais-n-y-arrivent-pas.cfm

 

Seulement 6% des offres cadre sont sur le marché « caché »

Selon une étude de l’Apec « Sourcing cadres édition 2013 », le marché de l’emploi des cadres est « particulièrement transparent ».

Cela signifie que la grande majorité des offres est visible sur Internet.

Elles sont diffusées sur les jobboards spécialisés dans l’emploi des cadres (50% des cas). Les sites d’emploi spécialisés par métier ou région sont aussi utilisés (22% des cas).

Dans 10% des cas, l’offre est uniquement visible sur le site de l’entreprise.

Toutefois dans 20% des cas, le recrutement est effectué grâce au réseau de relation du recruteur et la cooptation. Il est aussi à noter que les candidatures spontanées ne sont à l’origine que de 7% des embauches.

Source : Apec – L’offre d’emploi, 1er canal de recrutement des cadres

Vous êtes les bienvenus !

Une initiative à souligner chez nos voisins belges.

Le taux de chômage en Flandre occidentale  est de 7,2% mais il est conjoncturel à la crise, et à la moindre embellie, la demande sera forte.

Le syndicat patronal flamand Voka a créé un site Internet pour « stimuler davantage les demandeurs d’emploi français et wallons à venir travailler en Flandre occidentale ».

Le site : http://www.vouseteslesbienvenus.eu/

En juin 2011, plus de 6000 français travaillent en Flandre occidentale, représentant une augmentation de d’un tiers depuis 2007.