Faire le buzz pour recruter

Les réseaux sociaux sont-ils un nouvel eldorado pour les recruteurs ?

La plupart des réseaux sociaux se positionnent sur le créneaux juteux des offres d’emploi. Certains comme LinkedIn ont trouvé ainsi un moyen de rentabiliser largement leur réseau social professionnel.

Les entreprises qui recrutent demandent a minima à leur service de la communication de diffuser leurs offres d’emplois gratuitement au milieu de leurs annonces commerciales ou de leurs actualités.

Ce texte partagé instantanément auprès des fans ou des followers se présentent souvent de la même manière : « Nous recherchons un blabla pour notre site de blabla… ». Si leur réseaux n’est pas très étendu, il est peu probable que leur annonce récolte une candidature. En effet, le sujet n’est pas très attractif et n’attire pas forcément le buzz.

Utiliser facebook pour recruter

Mais un kiné a peu être trouvé le « truc » pour recruter dans une situation désespérée ! A savoir sur une profession fortement sollicitée dans un endroit où personne ne souhaiterait a priori travailler ;-).

Sébastien Nouhaud est le kinésithérapeute dont il s’agit. Il se trouve il y a quelques semaines dans une situation compliquée. Après un départ à la retraite, une démission et un rapprochement entre deux cabinets, il lui manque un collaborateur.

Ce professionnel n’a pas beaucoup de temps. Il est fort probable que dans sa nouvelle situation, ce kiné est submergé de travail.

Sébastien décide de faire au plus vite pour trouver une solution à son besoin en recrutement.

Ce professionnel ne choisit pas d’appeler un conseiller Pôle Emploi ou le journal local pour passer son offre d’emploi.

Il utilise son compte Facebook pour rédiger selon ses dires une annonce en 10 minutes par impatience à trouver rapidement quelqu’un.

Et sans le savoir le kiné a donc trouver le « truc » !

Son « post » a largement dépassé son réseau : 14.000 partages, 1.300 commentaires.

L’histoire ne dit pas pour l’instant si le kiné a trouvé son employé.

Plus de détails sur l’article de la Montagne.